JULIEN, LE BIENFAITEUR- GILLES GERARDIN

13 October 2019 0 By Manon

“𝑻𝒐𝒖𝒔 𝒍𝒆𝒔 𝒅𝒊𝒎𝒂𝒏𝒄𝒉𝒆𝒔, 𝒅𝒆𝒑𝒖𝒊𝒔 𝒒𝒖𝒆 𝒋𝒆 𝒔𝒖𝒊𝒔 𝒎𝒐𝒓𝒕, 𝒋𝒆 𝒗𝒂𝒊𝒔 𝒎𝒆 𝒓𝒆𝒄𝒖𝒆𝒊𝒍𝒍𝒊𝒓 𝒔𝒖𝒓 𝒎𝒂 𝒕𝒐𝒎𝒃𝒆. 𝑫𝒖𝒓𝒂𝒏𝒕 𝒍𝒆𝒔 𝒍𝒐𝒏𝒈𝒖𝒆𝒔 𝒔𝒆𝒎𝒂𝒊𝒏𝒆𝒔 𝒑𝒓é𝒄é𝒅𝒂𝒏𝒕 𝒎𝒆𝒔 𝒐𝒃𝒔è𝒒𝒖𝒆𝒔, 𝒋’𝒂𝒊 𝒆𝒖 𝒕𝒐𝒖𝒕 𝒍𝒆 𝒍𝒐𝒊𝒔𝒊𝒓 𝒅𝒆 𝒄𝒉𝒐𝒊𝒔𝒊𝒓 𝒂𝒗𝒆𝒄 𝒔𝒐𝒊𝒏 𝒔𝒐𝒏 𝒆𝒎𝒑𝒍𝒂𝒄𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕. 𝑼𝒏𝒆 𝒆𝒔𝒑𝒍𝒂𝒏𝒂𝒅𝒆 𝒅é𝒈𝒂𝒈é𝒆, 𝒅𝒆𝒓𝒓𝒊è𝒓𝒆 𝒍𝒆𝒔 𝒓𝒖𝒊𝒏𝒆𝒔 𝒅’𝒖𝒏𝒆 𝒂𝒏𝒄𝒊𝒆𝒏𝒏𝒆 𝒄𝒉𝒂𝒑𝒆𝒍𝒍𝒆, 𝒍’𝒆𝒏𝒅𝒓𝒐𝒊𝒕 𝒍𝒆 𝒎𝒐𝒊𝒏𝒔 𝒑𝒆𝒖𝒑𝒍é 𝒅𝒖 𝒄𝒊𝒎𝒆𝒕𝒊è𝒓𝒆.
𝑪𝒐𝒎𝒎𝒆 𝒃𝒊𝒆𝒏 𝒅𝒆𝒔 𝒈𝒆𝒏𝒔, 𝒋’𝒂𝒑𝒑𝒓é𝒄𝒊𝒆 𝒍𝒂 𝒄𝒐𝒎𝒑𝒂𝒈𝒏𝒊𝒆 𝒎𝒂𝒊𝒔 𝒋𝒆 𝒅é𝒕𝒆𝒔𝒕𝒆 𝒍𝒂 𝒑𝒓𝒐𝒎𝒊𝒔𝒄𝒖𝒊𝒕é”

Résumé:

Julien Lebranchu, la quarantaine est au chômage depuis un an. Ses difficultés pour retrouver du travail le plonge dans une profonde dépression. Le jour de l’anniversaire de sa fille cadette Charlotte, il prend une décision radicale : mettre fin à ses jours. Un achat de corde plus tard, il attend le moment propice. C’est alors qu’il apprend qu’une mort accidentelle sera plus profitable à sa famille qui touchera alors une grosse somme d’argent…

Mon avis:

Ce roman est une bonne surprise.J’ai mis du temps à me décider à le lire et finalement il n’aura pas fait long feu une fois commencé…

Malgré un sujet pas franchement gai, l’auteur a réussi à aborder cette question de la mort avec beaucoup d’humour. On assiste à une course non pas contre la mort mais pour la mort. Un compte à rebours que j’ai suivi avec intérêt attendant les multiples rebondissements. Préparer sa mort, ce n’est finalement pas si évident, surtout si on reprend peu à peu goût à la vie …

J’ai aimé l’alternance des points de vue en fonction des chapitres permettant de mieux cerner les personnages.Julien, m’a énormément touché. Fragile, dévoué à sa femme et ses filles, bien qu’elles ne soient pas franchement tendre avec lui, il ne trouvera que cette solution radicale pour les sortir de la précarité.Quant à Céline, sa femme, je n’ai pas pu l’encadrer 🤣. Aucune empathie pour ce personnage qui révèle petit à petit sa véritable nature..

Une troisième personne intervient mais je vous laisserai le découvrir ;).

En résumé, une lecture divertissante à l’humour décadent avec juste ce qu’il faut de cynisme!

Alors il vous tente?

Je remercie les éditions Eyrolles pour cet envoi.

Editeur: Eyrolles, 04/07/19/, 269 pages