LE PETIT GARCON QUI VOULAIT ETRE MARY POPPINS- ALEJANDRO PALOMAS

12 janvier 2020 0 Par Manon

Rentrée littéraire 2020

«Bien, et maintenant, avant la récréation, je voudrais que vous répondiez à la question suivante, les enfants », nous a dit la maîtresse.

Puis elle s’est retournée, a pris une craie rouge et a écrit au tableau, en très gros :

Quand je serai grand, je veux être… »

Entre le titre et la couverture, ce roman m’a tout de suite taper dans l’œil ! Je ne savais absolument pas où je mettais les pieds et l’auteur m’a embarquée dans une histoire assez simple mais très bien contée. J’ai eu les larmes aux yeux de nombreuses fois et d’autant plus lors des derniers pages …


Résumé

Espagne. Nous suivons le petit Guillermo (Guille)9 ans qui un jour d’école fait savoir à sa maîtresse qu’il veut être Mary Poppins quand il sera grand. Si le souhait est pour le moins original, pour Sonia, l’institutrice, cette envie serait le signe de quelque chose de plus profond. Son père, Manuel, conscient que son fils est « particulier » accepte qu’il aille voir la psychologue de l’école, Maria…


Un roman choral bouleversant où innocence et enfance se révèlent. Nous comprenons peu à peu ce qui se joue devant nos yeux. Si au début j’avais élaborer de nombreuses théories j’ai rapidement compris où l’auteur nous emmenait. C’est certes l’histoire de Guille mais c’est également celle de son père un homme un peu bougon qui ne sait pas comment se comporter avec son fils. Mais ceci n’est que la partie émergée de l’iceberg …


Mon avis

C’est émouvant, touchant. L’optimisme débordant de Guille côtoie la tristesse.
Le monde des adultes vs le monde des enfants. Les enfants et leurs analyses tout en simplicité mais non dénuées d’intelligence! Leur imagination débordante mais surtout leur force si surprenante.


C’est le roman de l’amour familiale, de la différence sous les traits de Guille mais aussi de la petite Nazia, de la magie, du rêve, de l’innocence, de la sincérité. Nous avons presque l’impression de lire un conte.

Tout au long de ma lecture je l’ai chanté ce Supercalifragilisticexpialidocious ( presque du premier coup 🤣). Pour Guille ce mot règlerait tous les soucis et nous nous voulons y croire aussi…


Mention spéciale pour l’ajout des dessins de Guille entre les paragraphes. J’ai beaucoup aimé ce choix ! .

Je découvre donc l’auteur avec ce roman et quelle belle découverte! Et vous, craquerez-vous ? 🙃


🔗Connaissez-vous l’auteur ? Quel autre roman me conseillerez-vous ? .

Merci à Benoît et au Cherche Midi pour cet envoi

Editeur: CHERCHE MIDI, 02/01/2020, 224 pages