DJANGO MAIN DE FEU – OLIVE

27 avril 2020 0 Par Manon

Je reviens ce soir avec deux BD des éditions @dupuis_bd que je remercie pour l’envoi.

DJANGO MAIN DE FEU


Préfacée par Thomas Dutronc, cette BD retrace les vingt premières années du célèbre musicien.
Né en Belgique en 1910 dans une famille tzigane, le jeune Django va très vite développer des facultés pour la musique. Elevé par sa mère Laurence dite « Négros » avec son frère et sa sœur, ils vont venir se fixer à Paris dans une zone près de la Porte de Choisy. Avec son frère Nin-Nin, ils ont pour habitude d’aller écouter en cachette les musiciens de la zone et accessoirement faire quelques bêtises 😆.

À 12 ans le jeune garçon ne veut pas étudier. Il ne sait ni lire ni écrire et n’a qu’une envie : jouer du banjo. Acharné de travail jusqu’à s’en écorcher les doigts, il sera vite repéré par son oncle qui l’invitera dans son orchestre. Les années passent, les amours et les contrats se succèdent jusqu’à ce terrible incendie de roulotte de 1928. Sauvé in extremis mais brûlé sur différentes parties du corps, le chirurgien réussira tout de même à sauver sa jambe et sa main droite. Avec toute la volonté qui le caractérise, Django ne baissera pas les bras et deviendra le prodige que l’on connaît en s’auto-rééduquant avec une guitare durant de longs mois …


Un très bel album pour découvrir ou redécouvrir ce surdoué de la musique.
J’ai aimé les couleurs utilisées et les traits des personnages de l’illustrateur Efa mais également le ton du scénario de Rubio.

OLIVE

Olive est une jeune fille de 17 ans introvertie et solitaire. Elle s’est créée un monde intérieur imaginaire dans lequel elle peut plonger à volonté. Elle peut être dans ces deux endroits à la fois. Dans ces moments là, pour les personnes qui l’entourent, la jeune fille est dans la lune, perdue dans ses pensées ou maladroite. Ses camarades vont jusqu’à la nommer l’extra space ou l’autiste … Olive est suivie par une psychologue. Mais à quoi bon parler puisque personne ne veut la croire. Il est plus facile pour elle de communiquer avec son canard géant volant Noël ou avec Rose son cétacé translucide. Mais la tranquillité de ses deux mondes va rapidement être bouleversée. Elle va devoir affronter Charlie sa nouvelle camarade de chambre mais également un mystérieux inconnu venu s’échouer dans son monde imaginaire ….

Un album pour le moins original! On ne sait pas du tout où l’on va! Entre science-fiction et onirisme, les deux auteurs nous transportent dans un univers merveilleux où l’ont peut aussi bien avoir un lit-corne qu’un lit-bellule, des bulles flottantes ou une maison arbre bulle. J’ai adoré cette singularité de scénario parfaitement mis en images par le coup de crayon coloré de Lucy Mazel. Le tome 2 sort en Septembre et il nous promet de belles choses ;).

Belle soirée 🌟🌟