DISKO – MO MALO

30 septembre 2020 0 Par Manon

Avec @clarine_bouquine  on a renfilé nos parkas et nos bottes fourrées, direction le Groenland pour suivre la deuxième aventure du capitaine Qaanaaq Adriensen.

Rappelez-vous, nous l’avions quitté entre des révélations sur son passé et la résolution de l’enquête sur les meurtres d’ouvriers de plateformes pétrolières. Dans ce tome 2, nous le retrouvons sept mois plus tard, chef de la police locale. Après une période d’une relative quiétude, une nouvelle découverte macabre frappe la grande île blanche: un corps retrouvé figé dans la glace d’un iceberg dans la baie de Diskø. Une nouvelle enquête pour Qaanaaq qui le mettra, encore une fois, à rudes épreuves aussi bien physiquement que psychologiquement …


C’est avec plaisir que j’ai retrouvé l’enquêteur et sa bande dans le froid polaire. D’ailleurs nous étions un peu plus raccord niveau températures cette fois-ci vu que notre précédente lecture était en pleine canicule 🤣.
Dans la première enquête, j’avais relevé des petits bémols notamment concernant le rythme. Le début était, en effet, très lent et je n’étais complétement rentrée dans l’histoire qu’à la deuxième moitié. À contrario, cette nouvelle enquête nous plonge rapidement dans le vif du sujet. Premier point positif ! Deuxième point positif : la thématique ! Précédemment nous étions devenus quasiment incollables sur l’or noir, et franchement ça ne m’avait pas passionnée des masses 🤣, alors qu’ici nous sommes focalisés sur les glaciers et la formation d’icebergs. Nettement plus intéressant pour ma part!


Les bémols. Oui il y en a quelques-uns. On passe outre. Je retiendrai surtout une situation qui m’a particulierement laissée perplexe tellement elle nous tombe dessus comme un cheveu sur la soupe 🙃. J’ai d’ailleurs relu le passage me demandant si je l’avais bien compris ! Clarine va tout de suite savoir de quoi je parle. Nous avons nos théories pour la suite 🤣.
Et la fin ? Et bien elle est ouverte mais c’est normal car le numéro 3 vient de sortir 😉.

P.S: dédicace à CR7 ( le chien pas le footballeur) avec mon loup qui s’est invité sur la photo !