UN MONSTRE ET UN CHAOS- HUBERT HADDAD

21 November 2019 0 By Manon

Rentrée littéraire 2019

Chroniquer un roman d’Hubert Haddad c’est toujours compliqué car il y a tellement à dire ! 🤣. J’ai encore une fois était conquise par ce nouveau roman. Une thématique forte où l’auteur a réussi à y injecter toute la poésie de sa plume. Alors oui je ne comprends pas toujours tout de l’envolée lyrique 😅 je n’ai pas la connaissance nécessaire mais ce n’est pas très grave car je m’évade et reste très souvent bouche-bée par son talent d’architecte des mots. Là où règne la violence et la folie, Hubert Haddad nous livre un roman fort, lumineux tout en sensibilité. .

Résumé:


Nous sommes en 1939, en Pologne, à Mirlek, un shtetl, un village juif. Alter et son frère jumeau Ariel, « le lion Dieu » subissent les premiers assauts de l’armée allemande. Le début d’une guerre qui en tuera des millions comme eux mais Alter du haut de ses 12 ans ne voit pas l’enfer tout proche. Puis survient un épisode traumatisant lui faisant perdre la mémoire des noms. Fuir. Survivre. Après de nombreuses péripéties Alter, rebaptisé Jan-Matheuza, atterrit dans le ghetto de Lodz où Chaim Rumkowski, homme d’affaire juif et ayant réellement existé, y « gouverne »; du moins en apparence … Placé à la tête du ghetto par les nazis, il le transforme peu à peu en un complexe industriel au service du Reich persuadant les habitants/prisonniers que c’est le travail qui les sauvera des camps.
Un discours prononcé en 1942 dont je ne n’avais jamais eu connaissance m’a énormément chamboulée. Effroyable…

L’adolescent grandit donc dans cet enfer, plus intrépide que jamais, refusant de porter l’étoile sur ses habits. Il résiste, guette et se faufile au sein des ces rues qu’il connaît par cœur. Ce qu’il aime? Passer du temps avec Maître Azoï et ses marionnettes … Il en fabriquera une. Une marionnette miroir. Tellement à son image qu’on ne distinguera plus le pantin du marionnettiste … .


Un monstre et un chaos est un roman passionnant, puissant et qui j’en suis sûr vous marquera pendant très longtemps.
Je ne comprends pas qu’on ne l’ait pas vu plus passer par ici … Je n’ai donc qu’un mot à vous dire : FONCEZ!

Merci Valentin et les éditions Zulma pour cet envoi .

Editeur: Zulma, 22/08/19/, 352 pages